- Sainte Suzanne (20km)
- Les Grottes de Saulges (15km)
- Laval, le Château (16km)
- Musée Robert Tatin (35km)

Cité médiévale de caractère et un des plus beau village de France: 

     Perchée sur un piton rocheux dominant de 70 mètres la vallée de l’Erve, entre Laval et Le Mans, Sainte-Suzanne est surtout connue comme la cité médiévale qui défia Guillaume le Conquérant. Et pourtant... Sa double enceinte de remparts et le riche patrimoine de cette époque encore visible ne constituent pas les témoins les plus anciens de l’histoire de Sainte-Suzanne. Le dolmen des Erves (le plus ancien monument de la Mayenne) ainsi que de récentes fouilles archéologiques révèlent des origines du site datées de cinq à six siècles avant Jésus-Christ !

A quelques centaines de mètres du village de Saulges, petite cité de caractère, s'ouvre le canyon de Saulges, vallée encaissée d'environ 1,5 km entaillée par la rivière l'Erve. 
Voyage au temps de la Préhistoire : 1 grotte, 2 grottes… c'est en fait une vingtaine de grottes qui s'étendent à la vue des visiteurs.
La Grotte à Margot, la grotte de Rochefort, la grotte de la chèvre..., et la grotte ornée Mayenne-Sciences (grotte fermée au public).
La présence de ces grottes et abris sous roche fait de Saulges un site exceptionnel, dont la particularité est d'avoir été occupé par l'Homme depuis la Préhistoire jusqu'à nos jours. 
Des premiers archéologues amateurs du XIXème aux chercheurs du C.N.R.S. aujourd'hui, la vallée de l'Erve suscite toujours intérêt et curiosité… et continue toujours à dévoiler ses secrets.

Le château de Laval est un château situé à Laval, dans le département français de la Mayenne. Il est composé de deux ensembles architecturaux distincts : le Vieux-Château, édifice défensif médiéval construit à partir du XIIe siècle, et le Château-Neuf, ouvrage de la Renaissance dont l’édification a commencé en 1542. Ces deux monuments figurent sur la liste des 1034 premiers monuments historiques français classés en 1840.

En 1962, Robert Tatin achète, avec son épouse Lise, une petite maison ancienne au lieu dit La Frénouse sur la commune de Cossé-le-Vivien en Mayenne. Il imagine sa « Maison des Champs », une oeuvre monumentale ancrée dans la nature, qui se ferait le carrefour de toutes les civilisations à travers la création d’un langage universel, un « pont entre l’Orient et l’Occident ». Rapidement, les premières sculptures de ciment armé peint apparaissent dans ce qu’il appelle « Le Jardin des Méditations » qui constitue le cœur du musée. En 1967, le chemin communal qui mène à son espace de vie et de création se voit doté du premier des 20 « Géants » qui le bordent aujourd’hui. C’est le début de vingt et un ans de création, sculpturale, architecturale et picturale, en compagnie de Lise qui participe activement à la construction du musée. Robert Tatin décède en 1983. Depuis cette date, et hormis les campagnes de restauration qui se succèdent, cette oeuvre est restée la même…

A voir aussi:  - Echologia - Le Refuge de l'Arche - Jublain (Les Ruines)  
                       - Le Tourisme Fluvial (sur la Mayenne)
Et plein d'autres possibilités de balades, randonnées, explorations dans notre beau département de Mayenne !